Abandonner, ce n'est pas pour tout de suite, mais une volonté de désinvestir dans le charbon est présente.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) donne un coup d’accélérateur pour la transition énergétique en Pologne avec des prêts d’un montant total de 63 millions €. Voici enfin des prêts en monnaie locale pour de la production d’énergie renouvelable en Pologne, un pays qui veut réduire drastiquement sa dépendance au charbon d’ici à 2030 !

"En fournissant un financement à long terme dans les circonstances actuelles, la BERD apporte une contribution significative à la transition énergétique de la Pologne et démontre ses engagements envers ses partenaires et ses objectifs stratégiques." a déclaré Harry Boyd-Carpenter, directeur de la BERD.

Aujourd’hui, la Pologne produit encore 80 % de son énergie à partir du charbon, avec des effets néfastes sur l’environnement et sur la santé. Le pays s’est engagé à atteindre les objectifs fixés par l’Union européenne en matière de climat et d’énergie pour 2030, dont notamment une réduction d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre. Les énergies renouvelables jouent donc un rôle essentiel pour atteindre cet objectif. La BERD a commencé à investir en Pologne en 1991 et, à ce jour, a fourni 10,3 milliards d’euros dans le cadre de 434 projets dans tous les secteurs de l’économie. Soutenir la transition verte du pays par des investissements dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique reste l’une des priorités de la Banque en Pologne.