simple web creator

La convention des maires

La convention des maires est un rassemblement à l'échelle européenne de plus de 9.000 villes qui désirent agir en faveur de l'énergie et du climat.

La Convention des Maires pour le Climat et l'Energie rassemble des milliers de collectivités locales qui s’engagent volontairement à mettre en œuvre les objectifs de l’Union européenne en matière de climat et d’énergie.

La Convention des Maires a été fondée en 2008 en Europe avec l’ambition de rassembler les collectivités locales qui se sont volontairement engagées à atteindre, voire dépasser les objectifs climatiques et énergétiques de l’UE.

Cette initiative a non seulement donné naissance à une approche "bottom-up" unique en son genre pour l'action énergie-climat, mais son succès a aussi rapidement dépassé les attentes. 

Un grand mouvement des villes

La Convention des Maires est le plus grand mouvement de villes au monde pour l'action locale en matière de climat et d'énergie.

Elle rassemble aujourd'hui plus de 7 000 collectivités locales et régionales réparties dans 57 pays, en s’appuyant sur les atouts d’un mouvement mondial réunissant nombreuses parties prenantes et l’appui technique et méthodologique offert par des bureaux spécifiques.

La Convention mondiale des Maires s'appuie sur l'expérience acquise au cours des huit dernières années en Europe et au-delà, ainsi que sur les facteurs clés de succès de l'initiative : sa gouvernance ascendante, son modèle de coopération multi-niveaux et son cadre d'action contextuel.

Une vision commune

Les signataires souscrivent à une vision commune pour 2050 : accélérer la décarbonisation de leurs territoires, renforcer leur capacité d'adaptation aux impacts inévitables du changement climatique et permettre à leurs citoyens d'accéder à une énergie sûre, durable et abordable. Les villes signataires s'engagent à soutenir la mise en œuvre de l'objectif européen de réductionde 40 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030 et à adopter une approche commune pour lutter contre le changement climatique.

Afin de traduire leur engagement politique en mesures et projets concrets, les signataires de la Convention s'engagent à soumettre, dans les deux ans suivant la date de la décision d'adhésion de leur conseil municipal, un Plan d’action en faveur de l’énergie durable et du climat (PAEDC) décrivant les actions clés qu'ils envisagent d'entreprendre. Ce plan doit comprendre un Inventaire de référence des émissions pour suivre les mesures d'atténuation et une Évaluation des risques et vulnérabilités climatiques. La stratégie d'adaptation peut faire partie du PAEDC ou être élaborée et intégrée dans un document de planification distinct. Cet engagement politique audacieux marque le début d'un processus à long terme, les villes s'engageant à rendre compte tous les deux ans de l'avancement de la mise en œuvre de leurs plans.