Journée internationale de l'air pur pour des ciels bleus

La journée a été inaugurée par le secrétaire général de l'ONU, António Guterres. Il insiste pour que tous les pays renforcent leurs ambitions. Entre autres, il demande l'abandon des centrales à charbon le plus rapidement possible.

 Une centrale à lignite près de Cologne en Allemagne.

Dans son message, le Secrétaire Guterres rappelle que dans le monde entier, neuf personnes sur 10 respirent un air pollué. La pollution de l’air contribue aux maladies cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux, au cancer du poumon et à d’autres maladies respiratoires. On estime qu’elle est à l’origine de 7 millions de décès prématurés chaque année, principalement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. La pollution atmosphérique menace également l’économie, la sécurité alimentaire et l’environnement. Il appelle à ce que le monde accorde bien plus d’attention à la pollution de l’air, qui aggrave également les risques liées à la COVID-19. Regardez son message en direct ci-dessous:

 

Le texte complet du message d'António Gutteres est ici.