Les vents soutenus et les nombreux épisodes de beau temps en octobre ont favorisé la production d'électricité solaire et éolienne en Belgique, au point de couvrir 23% des besoins moyens en électricité des belges.

 

Nouveau record

Selon les chiffres d’Elia, le gestionnaire du réseau de transport haute tension, ces chiffres constituent un nouveau record. Les précédents records dataient de février et mars 2020,  pendant lesquels le renouvelable avait couvert 22% des besoins en électricité des Belges.

En chiffres absolus, février a toutefois été meilleur: le solaire et l’éolien avaient fourni 1,57 TWh contre 1,55 TWh en octobre, mois où la demande globale était moindre.

Rappel: 1 TWh = 1.000.000.000 KWh

Les chiffres sur un an

En base annuelle, le solaire et l’éolien représentent près de 15% (14,4% exactement dont 4,2% de solaire et 10,2% d'éolien) du mix énergétique belge. 

Si on tient compte de la biomasse et l’hydroélectricité, le renouvelable a couvert 22% des besoins globaux  d'électricité de la Belgique en 2019.