Le secteur de l'énergie renouvelable est en pleine croissance et un excellent pourvoyeur d'emploi. Comme Internet fourmille de ressources pour les chercheurs d'emploi, voici donc quelques tuyaux...

Un secteur important pour l'emploi

Le secteur de l'énergie renouvelable occupait en 2019 plus de 11,5 millions de personnes dans le monde, dont près de 40% en Chine et 1,3 millions en Europe. L'emploi dans les énergies renouvelables à travers le monde a montré une croissance soutenue depuis 2012, date à laquelle l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) a commencé à l’évaluer chaque année. Les plus gros employeurs sont l’énergie solaire photovoltaïque, la bioénergie, l'hydroélectricité et l'énergie éolienne. 

Le rapport complet "emploi 2020"de l'IRENA vient d'être publié ici (en Anglais). Vous pouvez en consulter librement les conclusions ici (en Français).

Jooble.org

Le site Jooble.org répertorie plus de 2.500 offres d'emploi dans le secteur des énergies renouvelables en Belgique. Vous pouvez filtrer la liste en fonction du salaire, du type de contrat (interim, temps partiel, temps plein), etc. Vous y trouverez des offres de postes de gestionnaire et de techniciens en photovoltaïque, en éoliennes, pour des entreprises de fabrication, d'installation, de maintenance, des bureaux d'étude...

La liste est mise à jour en permanence.

Emploi en Belgique

Emploi-environnement.com

 Le site français "emploi-environnement" offre aussi quelques opportunités en Belgique, pour le compte d'employeurs français. Par exemple, en ce moment, on y trouve une demande pour des techniciens de maintenance de parcs éoliens et pour un responsable de centre de maintenance pour la société Nordex, un constructeur et installateur d'éoliennes.

La liste est filtrable par localisation, par secteur, par niveau d'expérience et par type de contrat.

Indeed.be

Ce site, plus confidentiel que les deux précédents, offre malgré sa taille plusieurs dizaines de postes à pourvoir dans le secteur : techniciens en photovoltaïque, frigoristes, consultants CO2, conseillers en énergie, électromécaniciens, ...

 

La liste est, ici aussi, paramétrable suivant plusieurs critères.